La reproduction du puzzle se fait attendre

 

 

Au cours de l’été 2007, nous avons entrepris des démarches commerciales pour une reproduction des prototypes de l’invention « Puzzle tridimensionnel » de Bahram.

Les prototypes – le Pyramidion, le poids de Suze, Petit Ours et La Chouette d’après Pompon, Camille Claudel d’après Rodin, Ange et Aigle, La Pomme, Mai 68 et le Chien, ont suscité l’engouement, les félicitations, l’admiration des différents contacts à qui nous les avons présentés.

Cependant, la difficulté avouée est le coût élevé que constituerait le moulage de chacune des pièces d’un puzzle dans un matériau aimanté pour que la reproduction à grande échelle respecte à la fois la qualité et les spécificités techniques du puzzle.

Après avoir obtenu une fin de non recevoir de fabricants hollandais et américain, nous sommes dans l’attente d’une ouverture possible sur le marché européen.

Il nous reste peu d’espoir pour que le puzzle trouve un investisseur…

Nous appelons toutes les bonnes volontés à se faire connaître pour poursuivre les recherches.